PROJET SPATIAL SST-6 (Mission Suborbital 1)

 

 

PROJET SPATIAL SST-6  (Mission Suborbital 1)

Le Projet Spatial SST-6 (Swiss Space Travellers-6) consiste en l’organisation et la réalisation d’un vol suborbital, dans le cadre d’un programme scientifique, médical et éducatif visant à accorder plus d’attention à l’espace et aux sciences connexes. Un total de 6 Membres d’Equipage sera présenté aux partenaires/sponsors/écoles/universités/entreprises/compagnies/personnes intéressées afin de pouvoir lancer le vaisseau spatial en 2024-2025.

Le 1er siège sera celui occupé par le Commandant de Mission, Boris OTTER, qui supervisera les différentes expériences scientifiques, médicales et éducatives prévues avant, pendant et après le vol, telles que l’étude des symptômes liés au mal de l’espace, l’impact de l’Overview Effect au retour sur Terre, l’effet de l’apesanteur sur une période de 3-4 minutes, etc.  

 

SST-6  COMPOSITION DE L’EQUIPAGE

1)  Boris OTTER  (SUISSE).

Commandant de Mission, Projet Spatial SST-6  (Mission Suborbital 1).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et… Klaus RAINER, remplaçant du Commandant de Mission, Projet Spatial SST-6  (Mission Suborbital 1 & 2).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2)  François VIOLA  (FRANCE – HONGRIE).

Copilote, Projet Spatial SST-6  (Mission Suborbital 1).

Coordinateur de la sécurité et sujet de recherche médicale spatiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

3)  Alyssa CARSON  (USA).

Spécialiste de Mission 1, Projet Spatial SST-6  (Mission Suborbital 1).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4)  Prof. Bernard FOING  (FRANCE).

Spécialiste de Mission 2, Projet Spatial SST-6  (Mission Suborbital 1).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5)  Scott WATERS  (USA – SPAIN).

Spécialiste de Mission 3, Projet Spatial SST-6  (Mission Suborbital 1).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6)  Alicia CLARK  (USA).

Spécialiste de Mission 4, Projet Spatial SST-6  (Mission Suborbital 1).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DESCRIPTION ET ROLE DE L’EQUIPAGE :

1)  Boris OTTER  (SUISSE), Commandant de Mission.

  • Assurer le rôle de Commandant de Mission, superviser des expériences scientifiques, médicales et éducatives avant, pendant et après cette mission SST-6.
  • Pilote breveté dans le civil (sur avion, hélicoptère à piston et à turbine, hydravion, gyrocoptère, 2 vols dans des avions de chasse en Russie (Let-39 et Sukhoï-27 Flanker), 3 séances d’entrainement au centre de formation des cosmonautes russes à Moscou, qualification acrobatie aérienne, vol de nuit, vol à vue, vol aux instruments, multimoteurs, licence de pilote de ligne « frozen », parachutisme, parapente, PADI Advanced Open Water Diver, vol à voile.
  • Dispose d’une expérience professionnelle très pointue dans le domaine de la sécurité et du sauvetage, indispensable pour la réussite humaine et scientifique de la mission : 7 ans d’expérience comme Sapeur-Pompier volontaire et 6 ans d’expérience comme Sapeur-Pompier Professionnel au SIS à Genève.
  • Vulgariser des expériences spatiales à des fins éducatives auprès d’institutions internationales, médias, universités et écoles.
  • Fédérer des compétences, des expériences spatiales et internationales à des fins humanitaires, scientifiques, médicales et culturelles (équipage international avec des profils adaptés permettant d’atteindre les objectifs de la Mission).

 

Klaus RAINER, Remplaçant du Commandant de Mission.

Voici une petite bio de M.  Klaus RAINER par lui-même :

« Je suis né à Klagenfurt, en Autriche, en 1966. Après l’école et la formation professionnelle, j’ai rejoint les forces armées. J’ai postulé comme pilote militaire et après trois ans de formation, je suis devenu pilote d’hélicoptère militaire et instructeur de vol en 1992. Ma fille Raffaela est également née à cette époque. En 2000, j’ai rejoint la plus grande entreprise de sauvetage aérien d’Autriche, l’ÖAMTC Flugrettung, où je travaille encore aujourd’hui comme pilote d’urgence. Non seulement la forme physique est un élément important, mais aussi la forme mentale. C’est pour ça qu’il y a aussi le côté musical au sport, je joue du saxophone ténor, dont 6 ans dans un big band. Le jazz est un de mes genres musicaux préférés. Je trouve également un équilibre entre mon travail et les missions lors de nombreux déplacements en moto. Le spatial, l’aéronautique est un spectre qui m’a toujours fasciné, ce qui me rend d’autant plus heureux de faire partie d’une famille enthousiaste en tant que membre actif, à savoir le Swiss Space Project.

Quelques notes sur mon travail de pilote actuel : Pilote d’hélicoptère de transport près de Vienne, appelé Wiener Neustadt, indicatif d’appel C33, C signifie Christophorus, nous avons 32 hélicoptères, 75 pilotes et 700 médecins et membres d’équipage volants. Je suis titulaire du Certificat Médical Classe 1 de l’EASA, j’ai 8’886 heures de vol en hélicoptère, 300 heures de vol Fix Wing, je suis qualifié pour les missions de nuit avec les lunettes NVG Night Vision et au total, j’ai 42 000 voyages en vol, ce qui signifie départs et atterrissages. Mon temps de service : une semaine de travail, une semaine de congé.

 

2)  François VIOLA  (FRANCE – HONGRIE), Copilote.

  • Assurer le rôle de Copilote, coordinateur de la sécurité du vol.
  • A prouvé une résistance exceptionnelle aux facteurs de charges G positifs et négatifs à la suite de sa formation d’élève pilote de chasse acrobatique sur Galeb G2 en Serbie.
  • Possède une riche expérience aéronautique en tant qu’élève-pilote depuis 1998, 17 machines pilotées, vol à voile, avion à hélice, turbo propulseurs, jets militaires et civils, hélicoptères à piston, mono et biturbine…
  • Sera le sujet de recherche médicale spatiale autour de la résistance aux facteurs de charges du squelette humain (maladie de Blount, prothèse de coude radiale en silicone depuis 2003, ostéoporose…).
  • Possède une expérience internationale en Gestion de Projet Informatique (trilingue Français, Anglais, Allemand).

 

3)  Alyssa CARSON  (USA), Spécialiste de Mission 1.

« Alyssa Carson, également connue sous l’indicatif d’appel Blueberry, est une étudiante américaine qui a pour objectif de suivre une formation d’astronaute et d’être sélectionnée pour un futur vol spatial habité vers Mars. Elle a été inspirée à l’âge de 3 ans par la série Nickelodeon The Backyardigans et a ensuite participé à l’US Space Camp en 2008. Elle a également participé à d’autres camps spatiaux à Laval, au Québec et à Izmir, en Turquie. En 2013, elle a été reconnue par la NASA comme la première à visiter les 14 centres de visiteurs de la NASA aux États-Unis et a siégé au panel NASA Mer 10 à l’âge de 12 ans pour discuter des futures missions sur Mars dans les années 2030. En 2019, elle s’est inscrite au Florida Institute of Technology et a obtenu son diplôme en 2023, B.S. en astrobiologie et a également fréquenté l’Institut international des sciences astronautiques en s’inscrivant à la Possum Academy à l’âge de 15 ans. Alyssa a reçu sa certification en astronautique appliquée à 17 ans, la certifiant pour effectuer des missions de recherche dans l’espace suborbital. Connue pour The Mars Generation (2017), Pickler & Ben (2018), Steve Harvey (2014), El hormiguero (2017) ainsi que certains des émissions et films dans lesquels elle a participé. En 2022, Alyssa a été sélectionnée parmi seulement 5 influenceurs/ambassadeurs dans le monde (un seul aux États-Unis) pour travailler avec l’OTAN. Alyssa a également été sélectionnée pour travailler avec l’ONU en tant que jeunes leaders pour les objectifs de développement durable – 17 jeunes acteurs du changement dont le leadership catalyse la réalisation des objectifs. Alyssa est membre du club des Explorateurs en tant que plus jeune membre à part entière accepté. Alyssa a sa licence de fusée, sa certification de plongée Advanced (avec masque facial intégral), sa licence de pilote privé, sa licence de parachutisme de classe A et est une Aquanaute certifiée ».

Alyssa CARSON sera en charge de l‘étude des symptômes liés au mal de l’espace, l’impact de l’Overview Effect au retour sur Terre, l’effet de l’apesanteur sur une période de 3-4 minutes.

 

4)  Prof. Bernard FOING  (FRANCE), Spécialiste de Mission 2.

“Professeur Bernard H. FOING, Président Space Renaissance International, Directeur Exécutif de l’ILEWG, Manager EuroMoonMars & ArtMoonMars, Prof VU Amsterdam, Observatoire de Leiden, ISU et EPFL, en congé du CNRS, ancien scientifique en chef de l’ESA et Président du comité de l’association du personnel de l’ESTEC (2012- 2017) & Scientifique principal de SMART-1. Président IAF ITACCUS, membre des comités de l’IAF (TAC, GLEX IPC, exploration spatiale, astronomie, habitats spatiaux, gestion du trafic), membre à part entière de l’Académie Internationale d’Astronautique de l’IAA depuis 2010, Vice-Président Comité d’exploration planétaire COSPAR et PEX, Co-Directeur de l’IMA International Moonbase Alliance, fondateur de Moon Village & MV Association, responsable des instruments spatiaux de l’EGU, Président de la Fondation MoonGallery (moongallery.eu). A travaillé à l’ESA ESTEC (1989-2020), en tant qu’employé de l’ESTEC. Président du comité (2012-2017), scientifique principal, conseiller du DG, scientifique en chef, Chef de la division de recherche, responsable de l’étude (SIMURIS, MORO Lunar Orbiter, EuroMoon Lander), personnel, chercheur invité. Co-investigateur de SOHO, XMM, BIOPAN, SMART-1, Mars Express, COROT, ISS/Expose, ExoMars. Publications : 930 articles, dont 230 articles avec comité de lecture. Formations : Habilitation 1990, CNRS, post-doc astronome ESO European Southern Observatory Chili, PhD astrophysique & techniques spatiales (CNRS, Lockheed, SacPeak, Boulder, Harvard), Professeur agrégé de Physique, Ecole Normale Supérieure ENSET Paris-Saclay ».

Le Pr Bernard FOING sera en charge des parties recherche, éducation et inspiration.

 

5)  Scott WATERS  (USA – SPAIN), Spécialiste de Mission 3.

Nous avons l’honneur et le privilège de l’accueillir à bord de notre vaisseau spatial en qualité d’aquanaute et de pilote de sous-marin.

Informations sur Scott WATERS :

  • Il possède une connaissance approfondie du monde des affaires et une expérience des véhicules occupés par des humains dans des environnements hostiles.
  • Il entretient d’excellents liens avec de nombreuses agences spatiales et groupes sous-marins à travers le monde.
  • Il entretient d’excellents liens avec de nombreux acteurs du tourisme spatial et du tourisme océanique et connaît bien l’industrie du tourisme d’aventure.
  • Il possède une formation approfondie de pilote de sous-marins et sa certification d’instructeur.
  • Il a sa licence de pilote privé d’avion.
  • Il est technicien en mécanique avec une formation approfondie et un spécialiste des techniques de survie.
  • Il possède des connaissances de consultant en matière de vols spatiaux habités au sein du programme de Conseil Spatial des Nations Unies et de l’Agence Spatiale des Émirats Arabes Unis.

Scott prévoit de promouvoir les synergies avec l’exploration spatiale et océanique profonde. Il adorerait mener une mission sous-marine avec tous les astronautes de l’équipe pour amener les futurs astronautes dans un véhicule dans un environnement hostile en réalité, ce qui constitue une merveilleuse expérience de formation. La NASA dispense une formation similaire avec le laboratoire sous-marin Aquarius et travaille avec d’autres groupes de sous-marins. En fait, l’astronaute Loral O’hara qui a travaillé comme ingénieur sur DSV Alvin est actuellement dans l’espace sur l’ISS. Il est également en train de conclure un accord de collaboration avec l’ESA pour travailler avec des scientifiques de l’espace et, plus tard, une formation sur l’environnement humain avec des systèmes de survie et une formation sur les systèmes de survie.

Scott WATERS sera en charge des systèmes de survie et de l’entraînement aux systèmes de survie par l’équipage, de la description de l’Overview Effect, de l’étude du mal de l’espace comparé au mal de mer.

 

6)  Alicia CLARK  (USA), Spécialiste de Mission 4.

«Alicia A. Clark est une participante principale et possède une formation en médecine des environnements extrêmes et en sciences aérospatiales. Elle est un membre actif de Women in Aviation International et de l’Experimental Aircraft Association. Elle possède une vaste expérience en parachutisme, en plongée sous-marine, en pilotage d’avions et en alpinisme. Alicia a eu l’opportunité de s’entraîner en tant que membre d’équipage suppléant auprès des cosmonautes à Star City, en Russie. Elle a participé à plusieurs expéditions à travers l’Himalaya pour étudier les effets physiologiques de l’altitude sur le corps humain, en particulier l’œdème cérébral de haute altitude. Elle a participé à des missions d’exploration à travers le monde. Alicia apporte également un soutien important à diverses fondations de sensibilisation éducative et de développement de la jeunesse”.

Alicia CLARK sera en charge de l‘étude des symptômes liés au mal de l’espace, l’impact de l’Overview Effect au retour sur Terre, l’effet de l’apesanteur sur une période de 3-4 minutes.

 

OBJECTIFS DE LA MISSION :

  • Sécuriser et participer à la démocratisation des vols spatiaux.
  • Participer à l’avancement de la recherche scientifique et médicale :
  • En étudiant les symptômes liés au mal de l’espace.
  • En étudiant l’impact de l’Overview Effect au retour sur Terre, il s’agit d’un sentiment et d’une prise de conscience unique pour donner suite à la vue de la Terre depuis l’Espace par les Astronautes.
  • En étudiant l’effet de l’apesanteur sur l’ensemble des membres de la Mission SST-6.
  • En favorisant l’essor des autres missions spatiales ainsi que les vols vers Mars en cours de préparation grâce à ce retour d’expérience unique.

 

PLANNING PREVISIONNEL DU PROJET SPATIAL SST-6  (1ère Mission) :

  • Composition de l’Equipage : terminé !

– Commandant et Copilote de la mission : terminé !

– 4 Spécialistes de Mission : terminé !

  • 6 Backup Crew : seront représentés par les Membres d’Equipage de la 2ème Mission !
  • Préparation du vol : en cours !
  • Choix du vaisseau spatial : en cours  (Blue Origin, en cours, Virgin Galactic, Fusée Chinoise ZK-6) !
  • Recherche de partenaires et sponsors financiers : en cours !
  • Décollage prévu : dès 2024-2025.

 

 

Formation à l’utilisation de la combinaison spatiale Sokol au centre de formation des cosmonautes, Gagarin Cosmonaut Training Center à la Cité des Etoiles, Moscou, avec Boris Otter lors de sa 3e formation privée de Cosmonaute. Marche dans le hall des simulateurs Soyouz, portant la combinaison spatiale Sokol.

Formation privée de Cosmonaute avec Boris Otter à Star City, au centre de formation des Cosmonautes, Gagarin Cosmonaut Training Center à Moscou. Voici le pire cauchemar pour tous les Cosmonautes : l’entraînement du système vestibulaire, sur une chaise à rotation, tournant à 30 tours par minute et ce pendant 10 minutes pour la sélection et l’entraînement des vrais Cosmonautes ! N’oubliez pas de déplacer votre tête de gauche à droite à chaque bip !

Le tourisme spatial est sur le point de devenir une réalité en 2020, comme le démontre ici Boris Otter, de Swiss Space Tourism, lors de sa formation privée de Cosmonaute à Star City, Moscou, apprenant à porter la combinaison spatiale Sokol. 2018, 2019

Formation privée de Cosmonaute avec Boris Otter à Star City, au centre de formation des Cosmonautes, Gagarin Cosmonaut Training Center à Moscou. Combinaison spatiale Sokol avec exercice de marche dans la hall des simulateurs Soyouz, avec une combinaison qui est allée dans l’espace ! 2018.

Vidéo professionnelle de mon vol Zéro-G en Russie, de la Cité des Etoiles à Moscou, en Ilyushin-76 MDK. 10 paraboles de 25-28 secondes chacunes, durant un vol de 1h30, 26 avril 2016, All rights reserved !

Formation privée de Cosmonaute à Star City devant la centrifugeuse CF-7, avec Boris Otter, Président et Fondateur de l’Association Swiss Space Tourism, avril 2019.

Boris Otter avec avec Harrison Schmitt, l’astronaute légendaire d’Apollo 17 et le dernier homme vivant à avoir marché sur la Lune en 1972. C’était lors du festival Starmus V à Zurich, en Suisse, le 25.06.2019. Harrison Schmitt a reçu en main propre le patch de Mission de Swiss Space Tourism !

Formation de Cosmonaute privé à Star City avec Boris Otter, au centre de formation des Cosmonautes, Gagarin Cosmonaut Training Center de Moscou. Le voici aux commandes d’un hélicoptère lourd Mi-8 au-dessus de la région de Sotchi. 2018.

 

SST-6 (Swiss Space Tourism-6)

Space Project

SST-6 (Swiss Space Tourism-6)

Space Project

SST-6 (Swiss Space Tourism-6)

Space Project